Bourse de recherche – Fondation des maladies du cœur du Canada /Pfizer - Rahmani

Dr. Maziar Rahmani
Centre des sciences du génome Michael Smith du Canada
 
Un petit nombre de Canadiens et de Canadiens a la chance de vivre plus de 85 ans sans souffrir de maladies graves associées au vieillissement, comme les maladies cardiovasculaires. Dr Maziar Rahmani, chercheur en perfectionnement postdoctoral au Centre des sciences du génome Michael Smith du Canada, prévoit étudier ces « super aînés ». 
 
Dr Rahmani recherche les différences génétiques entre ces personnes âgées exceptionnelles qui sont épargnées par la maladie et celles qui souffrent de sténose valvulaire aortique (SVA), un trouble cardiaque caractérisé par le rétrécissement et la sténose de la principale artère du cœur, qui gêne la circulation du sang et soumet le cœur à un effort additionnel. En étudiant quelque 2 200 sujets avec des états de santé variés, Dr Rahmani utilise une technique de laboratoire innovatrice afin d’examiner plus d’un million de variantes subtiles dans la structure chimique de leurs gênes.
 
En décantant toute cette information génétique, Dr Rahmani espère identifier des facteurs susceptibles d’influencer notre résistance ou notre susceptibilité aux problèmes cardiaques comme la SVA. Plusieurs de ces facteurs pourraient permettre d’améliorer la santé à long terme. La compréhension de ce rôle pourrait paver la voie à des stratégies de prévention des maladies et d’optimisation des soins de santé selon le profil génétique de chaque patient. 
 
En plus de souligner les vulnérabilités aux maladies évitables, ces recherches permettraient aussi de produire de nouveaux traitements en promouvant l’activité de ces importants facteurs génétiques. 
 
Dr Rahmani est supervisé par Dre Angela Brooks-Wilson.
 
Soutien de Pfizer Canada

 
French