Bourse de recherche – Fondation des maladies du cœur du Canada /Pfizer - Chakrabarti


Dr. Subhadeep Chakrabarti
Université de l’Alberta

Le diabète peut réduire les effets bénéfiques de l’estrogène sur les vaisseaux sanguins. Les cellules qui forment les parois des vaisseaux sanguins chez les diabétiques peuvent devenir résistantes à l’action biochimique de cette hormone et par conséquent, plus vulnérables à certains problèmes de santé comme l’athérosclérose, la formation de dépôts adipeux qui gêne la circulation du sang et peut engendrer des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). 
 
Dr Subhadeep Chakrabarti, chercheur en perfectionnement postdoctoral à l’Université de l’Alberta, tente de déterminer si certains médicaments courants contre le diabète peuvent régler ce problème. Dr Chakrabarti, dont les travaux sont supervisés par Dre Sandra Davidge, examine la possibilité que des agents pharmaceutiques conçus pour réduire les taux de sucre puissent réparer les dommages connexes causés aux vaisseaux sanguins et ainsi contribuer à réduire les risques d’athérosclérose.
 
À l’aide d’échantillons de cellules prélevées dans la paroi des veines et des artères, il étudie la transmission des signaux biochimiques par l’estrogène. En soumettant ces cellules aux mêmes conditions que celles créées par des taux de glucose élevés dans l’organisme, Dr Chakrabarti examinera les interférences entre ces signaux, ainsi que la capacité des activateurs de ces médicaments à surmonter ces interférences. 
 
Les travaux de Dr Chakrabarti pourraient permettre d’identifier quels médicaments courants contre le diabète pourraient servir à surmonter les problèmes cardiovasculaires causés par le diabète. 
 
Soutien de Pfizer Canada 

 
French