La bourse McDonald 2005-2006 - Miller

Dr Gregory Miller
Université du Colombie-Britannique 
 
Dr Gregory Miller recherche les liens entre la dépression, l’inflammation et les maladies du cœur. Les personnes souffrant de maladies du cœur et de dépression sont quatre fois plus susceptibles de succomber à une crise cardiaque que les personnes non dépressives. Ces patients déprimés affichent aussi des taux plus élevés d’inflammation des artères et des veines. L’inflammation est une cause majeure de maladies des vaisseaux sanguins et d’accumulation de plaque, qui cause les crises cardiaques. Mais qu’est-ce qui survient en premier, la dépression ou l’inflammation?
 
Certaines recherches semblent démontrer que la dépression peut entraîner des modes de vie malsains, qui à leur tour peuvent entraîner l’inflammation.
 
D’autres études suggèrent que l’inflammation peut entraîner une forme de dépression. Et d’autres recherches encore suggèrent l’existence d’une rétroaction entre la dépression et l’inflammation, qui fait en sorte que les deux facteurs font augmenter ensemble les risques cardiaques.
 
Au cours des deux prochaines années, Dr Miller fera une étude sur 140 jeunes adultes à haut risque de dépression. Il prévoit que 50 % des sujets souffriront de dépression, ce qui lui donnera la chance d’identifier les liens comportementaux et biologiques qui mènent à la dépression et à l’inflammation. Les médecins seront ensuite en mesure d’évaluer quel traitement ou association de traitements convient le mieux à chaque patient.
 
Dr Miller est professeur adjoint au Département de psychologie de l’Université de Colombie-Britannique. Il a obtenu la meilleure note de cette année au concours des nouveaux chercheurs de la Fondation des maladies du cœur du Canada.

 
French