Fonds annoncés pour la recherche visant à lutter contre l'obésité infantile - Projets financés

  


Travail en amont : amélioration de la santé des enfants par l'aménagement des quartiers - Nazeem Muhajarine et Cordell Neudoff, Université de la Saskatchewan

Cette recherche représente pour le Canada un moyen novateur d'obtenir de nouveaux renseignements sur la façon dont l'aménagement urbain influence le niveau d'activité physique des enfants. Le Dr Muhajarine s'est associé à la Ville de Saskatoon, à la régie régionale de santé de Saskatoon et à des divisions scolaires de la région pour étudier l'environnement bâti (les structures matérielles comme les routes et les pistes cyclables et l'emplacement des parcs, des terrains de jeux et d'autres commodités), les facteurs de sécurité dans les quartiers et les règlements municipaux, de façon à déterminer leurs répercussions sur le comportement des enfants. Non seulement ce projet contribuera-t-il à la création de nouvelles connaissances, mais il facilitera également la prise de décisions à l'échelle locale et orientera l'aménagement de nouveaux quartiers favorisant l'activité physique.

Information sur les crédits d'impôt pour enfants, leur utilisation et leurs répercussions - Barbara von Tigerstrom, Université de la Saskatchewan

C'est un fait, l'activité physique réduit les risques de surpoids et d'obésité chez les enfants, mais seulement 21 % des jeunes Canadiens satisfont aux recommandations internationales en matière d'activité physique. La création d'incitatifs fiscaux, comme le crédit d'impôt pour la condition physique des enfants (CICPE) instauré récemment au Canada, constitue un moyen efficace d'accroître le niveau d'activité physique. Les facteurs qui influencent le degré de réussite de cette mesure sont la sensibilisation du public, l'utilisation du programme et ses répercussions sur les décisions relatives à la pratique de l'activité physique. Toutes ces questions seront traitées dans le cadre de ce projet.

Réalisation d'une enquête en ligne visant à évaluer les habitudes alimentaires et le niveau d'activité physique des jeunes Cris - Rhona Hanning, Université de Waterloo

Une enquête en ligne novatrice sera menée auprès d'élèves autochtones de la sixième du primaire à la quatrième année du secondaire dans le but d'évaluer et d'examiner leurs habitudes alimentaires et leur niveau d'activité physique. Cette enquête permettra de comparer la consommation d'aliments traditionnels et d'aliments « occidentaux », de dégager les tendances relatives au repas (l'endroit où les élèves mangent et les personnes avec qui ils prennent leur repas), d'établir le niveau d'activité physique des élèves, de cerner leurs connaissances en matière d'alimentation et de découvrir leurs aliments préférés. On utilisera les résultats pour adapter les programmes communautaires actuels (p. ex., les programmes de collation et de déjeuners, de serres et de loisirs dans les écoles), mettre au point de nouveaux programmes et les évaluer, et ce, en partenariat avec les cinq communautés des Premières nations situées le long de la côte ouest de la baie James. Plus tard, les chercheurs créeront un modèle d'enquête qui sera distribué aux autres communautés autochtones du Canada.

Étude des influences du milieu qui orientent les changements de comportement chez les adolescents souffrant de surpoids ou d'obésité et leur famille - Louise Mâsse, Jean-Pierre Chanoine et Josie Geller, Université de la Colombie-Britannique et Child Family Research Institute

Comme Internet occupe une place si importante dans la vie quotidienne des adolescents, des chercheurs ont décidé d'évaluer le potentiel de certains programmes en ligne visant à changer les habitudes de vie des adolescents souffrant de surpoids ou d'obésité. Les auteurs de cette étude tenteront de mieux comprendre pourquoi les adolescents choisissent de suivre ou non les instructions qui leur sont données, et ce, en analysant le rôle de leur famille, de leurs pairs et de leur école. Les résultats fourniront de l'information précieuse qui servira à améliorer l'efficacité de ces programmes destinés aux adolescents.

Prévention de l'obésité infantile : intervention précoce durant la grossesse et l'année suivant l'accouchement auprès des femmes souffrant de surpoids ou d'obésité - Michelle Mottola, Université Western Ontario

Michelle Mottola et son équipe aideront les femmes enceintes à prévenir la prise de poids excessive et l'hyperglycémie durant la grossesse, ainsi qu'à adopter un mode de vie sain. À l'aide d'un programme d'intervention favorisant des choix alimentaires sains et une plus grande activité physique durant la grossesse et les premiers mois suivant l'accouchement, l'équipe fera la promotion de saines habitudes de vie familiale. Les résultats porteront principalement sur la prévention des maladies dès les premiers mois de la vie des enfants pour renverser la tendance en matière d'obésité infantile.

 

    French